Week-end des 03 et 04 Novembre 2012

mercredi 7 novembre 2012
par  Adelaide
popularité : 6%

La série des blessures se poursuit pour les joueuses Ornaises mais cette fois, c’est par une défaite que s’est terminée la rencontre Chartres-Alençon (83-77). Ceci étant, l’ absence de Claire, Peggy et Veronika ne constitue pas la seule raison de la défaite. Le manque de concentration, de détermination sur le repli défensif et aux rebonds en première mi-temps serait entres autres, à l’origine de celle-ci. Quoi qu’il en soit, l’équipe féminine se retrouve désormais à la sixième place de Classement, en dépit d’une admirable réaction au retour des vestiaires.

La revue de presse est disponible ici 

La suite est là

Découvrez également le bilan de l’équipe féminine dressé par leur entraîneur après les six rencontres décisives.



L’UBCU Alençon freinée dans son ascension

Mariya Radoycheva et Alençon n'ont pas réussi à enchaîner une quatrième victoire consécutive à Chartres. Les Alençonnaises ont péché défensivement en première période. Archives Maxime Letertre
Mariya Radoycheva et Alençon n’ont pas réussi à enchaîner une quatrième victoire consécutive à Chartres. Les Alençonnaises ont péché défensivement en première période.© Archives Maxime Letertre
N3F. Chartres - Alençon : 83-77 Cette défaite met un coup d’arrêt à une période positive pour les Ornaises qui avaient enchaîné trois victoires de suite.
Privées de Claire Gagez et de Peggy Duval, toutes deux blessées aux genoux, et d’une Veronika Kovalikova malade, les Alençonnaises se sont lancées dans la bataille chartraine avec seulement sept joueuses opérationnelles. Forcément, dans de telles conditions, les protégées de Cyrille Le Picard n’ont pas été à la fête, surtout durant les vingt premières minutes (l’écart au score a atteint - 22) où, pour ne rien arranger, Marie Drouault s’est fait une entorse. Strapée, l’arrière a toutefois pu continuer la rencontre en seconde période.

« Il fallait faire avec et serrer sur les détails, explique Cyrille Le Picard à propos de toutes ces avaries cumulées par son groupe. Mais face à des adversaires très fraîches, nous n’y sommes pas arrivés en première période. Heureusement, pendant la seconde, nous avons été proches du maximum que l’on pouvait faire. Nous avons d’abord changé de défense et sommes parvenus à régler les problèmes de rebond défensif. »

La Coupe pour souffler

Conséquence : en fin de match, les Alençonnaises sont revenues à -5 au score. Hélas, handicapées notamment par un nombre de fautes élevé, il leur a manqué les ressources suffisantes pour ravir la victoire. « Nous n’avons pas été en mesure de marquer sur nos dernières possessions, raconte l’entraîneur. Et les Chartraines ont fait un carton plein sur les lancers francs avec un 6/6. »

À l’instar des rencontres jouées à Bihorel et à Douvres, Alençon échoue à nouveau de pas grand-chose à l’extérieur.

Certes, les absences jouent un rôle dans ce revers frustrant mais pour Cyrille Le Picard, elles ne constituent pas la raison primordiale de la défaite. « Il est vrai que les blessures nous ont handicapés sur le plan défensif, analyse-t-il. Mais au-delà de ce point, il nous faut être davantage dans le détail et être plus intransigeants vis-à-vis des choses simples comme le rebond et la concentration. En attendant, nous allons espérer des jours meilleurs. »

Au classement, les Alençonnaises rétrogradent à la sixième place. Elles ne sont pas distancées par la tête pour autant dans la mesure où le leader invaincu avant cette journée, le Stade Compiégnois, s’est incliné. Autre bonne nouvelle : les joueuses majeures de l’équipe feront relâche le week-end prochain, qui sera consacré à la Coupe de France.

Le samedi suivant, Alençon accueillera l’équipe de Oye-Plage (Pas-de-Calais). « Ce match-là, nous le jouerons pour la gagne », prévient Cyrille Le Picard.


Alençon chute à Chartres (77-83)

Veronika Kovalikova, victime d’une angine, n’a pas fait le déplacement à Chartres, comme Claire Gagez et Peggy Duval, blessées. Nathalie Douley
Veronika Kovalikova, victime d’une angine, n’a pas fait le déplacement à Chartres, comme Claire Gagez et Peggy Duval, blessées.© Nathalie Douley

Pas de quatrième victoire de suite pour les Alençonnaises en Nationale 3. À Chartres, les Ornaises, qui n’ont fait le déplacement qu’à sept, ont cédé 77-83. La faute à une première période décevante sur le plan défensif. En fin de match, Alençon a posé bien des problèmes aux réservistes de Chartres et a cru pouvoir réussir un incroyable retour. Hélas les 18 et 22 points de Doguet et Radoycheva n’ont pas suffi.

CHARTRES - ALENÇON : 83-77 (20-27, 34-49, 51-63, 77-83)

Arbitres : MM. Querol et Loulier.

AB CHARTRES : Chevalier 12, Cheron 4, Derolez 2, Ros 13, Luzitisa 10, Silvola 12, Martin 12, Roux 18.

ALENÇON : Debouzy, Creusier 2, Drouault 6, Fromentin 17, Darbour 7, Doguet 19, Radoycheva 22.


Statistiques

Dernière mise à jour

lundi 18 septembre 2017

Publication

223 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
Aucun site
5 Auteurs

Visites

87 aujourd’hui
83 hier
117900 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés