Week-end des 07 et 08 avril 2012

jeudi 12 avril 2012
par  Adelaide
popularité : 14%

Les SF1 ont remporté le match face à Cabourg (88-34), ce qui leur permet de monter potentiellement en Nationale 3, à condition qu’elles signent une prochaine victoire, lors de la rencontre face à Cherbourg, puis une autre à Pont-L’Évêque...

Pour plus d’informations, c’est ici. Vous découvrirez également l’interview de Samuel CANET, concernant l’avenir des SM1, lors de la saison prochaine. Sans oublier les minimes filles, qui elles tenteront d’obtenir le titre de championne régionale contre Cabourg.



Les Alençonnaises quasiment en Nationale 3

Veronika Kovalikova est bien partie pour évoluer en N3 l'an prochain. Nathalie Douley

Veronika Kovalikova est bien partie pour évoluer en N3 l’an prochain.© Nathalie Douley

PNF. Le week-end de Pâques a été marqué par un coup de tonnerre dans le championnat qui propulse le leader sur l’orbite de la N3.

Ce coup de tonnerre n’est pas lié à la victoire
prévisible des Ornaises sur le parquet de Cabourg, obtenue vendredi soir
(88-34). Mais à la défaite inattendue de leur challenger, l’Avant-Garde
caennaise, deuxième au classement, qui s’est inclinée dimanche à
domicile face à Bayeux (85-79). Désormais, les Alençonnaises comptent
deux victoires de plus que leurs concurrentes calvadosiennes, sans
oublier un point average particulier favorable. À trois matches de la
fin du championnat, seule une malédiction pharaonique pourrait les
empêcher d’accéder à l’échelon national, ce qui serait une première dans
l’histoire du secteur féminin de l’UBCU Alençon.

« La défaite de l’AG Caen nous place à deux matches de l’objectif de la montée, jubile l’entraîneur Cyrille Le Picard. Nous savons que si nous battons Cherbourg, nous aurons presque les deux pieds en Nationale 3. Nous ne pensons plus qu’à cela. »

L’équipe
de Cherbourg fait donc office d’ultime obstacle séparant les
Alençonnaises de leur promotion. Le 29 avril, après la trêve, le club de
la Manche se déplacera sur le parquet ornais avec un groupe sans doute
rehaussé de quelques éléments en provenance de son effectif de Nationale
3. Si Alençon sort victorieux de ce face-à-face, la montée pourra être
officialisée dès la prochaine rencontre, à Pont-L’Évêque, qui n’a gagné
qu’une seule fois cette saison. Le dernier match contre l’Avant-Garde,
qui aurait dû être l’affrontement ultime où tout se serait joué,
comptera alors pour du beurre.

« Le championnat est fini pour nous, soupire Nadir Naidji, l’entraîneur malheureux de l’AG Caen.
Nous pouvons encore espérer un exploit de Cherbourg à Alençon mais nous
n’y croyons pas trop. Les Alençonnaises sont trop solides. Elles
méritent largement de monter
. »

Ouest-France 

Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 13 juillet 2017

Publication

223 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
Aucun site
4 Auteurs

Visites

0 aujourd’hui
19 hier
114612 depuis le début
1 visiteur actuellement connecté